LOTTE CHAMPIONSHIP : Des scores très bas

Sur un parcours que les joueuses du LPGA commencent à bien connaître, cette première journée a débuté avec des scores très bas plaçant un Cut provisoire sous le Par. La tête du classement, déjà à -9, augure de la grande qualité de jeu qui est à attendre sur les trois prochains jours. Un tournoi emprunt d’émotions, puisque l’esprit de la pionnière, Marilynn Smith, disparue le 9 avril dernier, enveloppe ce tournoi.

Flanquées d’un imposant badge, illustré de la photo noire et blanche de Marilynn Smith, les joueuses du LPGA se sont élancées en rendant hommage à l’une des figures, fondatrices, du prestigieux circuit féminin américain. Une fois encore, le golf vit une semaine particulière, chargée d’émotions en restant tournée vers l’avenir, fidèle à sa tradition de demeurer dans un état d’esprit positif. Discipline intergénérationnelle, sans à priori sur la classe sociale et l’origine, le golf déroule son histoire dans le souvenir de celles et ceux qui ont œuvré pour que ce livre sportif, ponctué de belles histoires et d’aventures humaines, ne se referme jamais. Et après cette magnifique page écrite par Céline Boutier, en Australie, permettant au golf féminin français de renouer avec le succès, celle gravée dans le marbre par Jin Young Ko, lors de l’Ana Inspiration, c’est au milieu du Pacifique Nord que l’aventure du LPGA se poursuit. Et pour cette première journée, Nelly Korda est sortie leader sur un score époustouflant de -9, sans bogey. Auréolée d’une première victoire en Australie, comme son Père, son frère et sa sœur avant elle, la plus jeune des sœurs Korda a retrouvé son meilleur niveau de jeu, après une prestation en Majeur en demie teinte. Seconde, Eun-Hee Ji, vainqueur en début de saison, a également fait plier le parcours avec une carte de -8 vierge de bogey. La troisième place se joue donc à -7, un score élevé pour un premier tour, où se trouve la jeune joueuse sud-coréenne, de 19 ans, Hye-Jin Choi, qui bénéficie d’une invitation sponsor. Professionnel depuis 2017, cinq fois vainqueur sur le KLPGA, Choi partage cette place avec la canadienne Brooke M.Henderson, vainqueur en titre, qui s’est illustrée par un eagle, sur une approche rentrée, depuis le fairway, sur le green du 15. Deux joueuses suivent, à -6, dont So Yeon Ryu qui signe sa meilleure performance depuis le début de la saison. L’ancienne n°1 mondiale et vainqueur de l’Ana Inspiration, en 2017, est en recherche d’une victoire le Meijer Classic, en juin dernier. Elle partage ce score avec l’espoir australien, Hannah Green, qui a réalisé un eagle sur le Par 4 du 3, en étant partie du 10, à 7h22.

Dix joueuses à -5

Signe que la parcours offre une réelle possibilité de scorer, dix joueuses ont réalisé un score de -5, avec des fortunes diverses. Parmi elles, les sœurs Jutanugarn, les espagnoles Munoz et Ciganda mais aussi les sud-coréennes Choi et Chun et l’américaine Danielle Kang. La plupart de ces joueuses ont concédé un à deux bogey, à l’exception de Chella Choi qui est pénalisée par un double bogey, au 18 et In Gee Chun a signé 5 birdie. Même situation pour Minjee Lee, ancienne vainqueur de ce tournoi, bien placée après cette première journée.

Un Cut à -1, Kerr en difficulté

A score très bas, Cut sous le Par pourrait-on dire. Et cette situation met déjà des joueuses sous pression qui ont joué dans le Par. C’est le cas de Cristie Kerr, partie du 10 à 8h17, qui a commis quelques fautes. Cela se traduit par 4 bogey pour 4 birdie. Angel Yin est également dans le Par, malgré un coup extraordinaire, sur le 15, où elle réalise un eagle en faisant un carreau sur le balle de Pernilla Lindberg, offrant à la balle de l’américaine un back spin jusqu’au trou alors que celle de la suédoise était projetée loin en avant. Gerina Piller est, quant à elle, pénalisée par une balle dans l’eau, sur son attaque du green du 18, ce qui lui vaut un triple bogey. Michelle Wie est à nouveau dans les profondeurs du classement, à -5, et son poignet droit continue de la faire souffrir. A se demander si l’américaine n’est pas en train de faire preuve d’un comportement obsessionnel nuisant au repos, forcé et nécessaire, que tout sportif doit observer, après une intervention chirurgicale. Michelle Wie qui a, de nouveau, adopté une posture très compact, au putting, comme crispée au-dessus de son putter, donnant le sentiment que la joueuse est, mentalement, en repli sur elle-même.

Boutier toujours leader du clan tricolore

Décidément, l’ancienne n°1 amateur, qui a redoré le blason du golf féminin français, en début de saison en Australie, continue d’aligner les bons résultats. Pointant à-3, à 6 coups de la leader, Céline Boutier reste la meilleure représentante française, sur le LPGA, depuis le début de la saison. Une performance qui contraste avec celle de Joanna Klatten, qui a inscrit 6 bogey pour un birdie. Quant à Céline Herbin,  après un birdie encourageant sur le 1, elle a renoué avec cette curieuse inconstance qui l’empêche, probablement, de jouer son meilleur golf et d’aller chercher un premier succès sur le LPGA. Quatre coups de perdus avec deux doubles bogey (8 et 18) alors que la française avait la ressource de sortir à -1, de ce premier tour.

Suite de ce tournoi, cette nuit, à 2 heures du matin, pour voir quelles joueuses parviendront à rester au-dessus du Cut, pour disputer le reste de cette étape, exotique, du LPGA.

Leaderboard