Sorry for USA … !

Pour faire un peu plus écho à la polémique provoquée par les propos de Hank Haney qui a probablement commis le crime de ne pas dire « c’est une américaine qui va gagner » en bon citoyen américain qu’il est, voici le palmarès des victoires depuis 1998, date de la première victoire d’une joueuse sud-coréenne à l’US Women’s open, qui ne s’appelait pas Lee mais Pak. Avec 10 victoires dont prés d’une tous les deux ans, les chances de pronostiquer une joueuse sud-coréenne vainqueur de l’US Women’s open en 2021 sont d’environ 50%. Et à peu prés du même ordre s’il s’agit de parier sur une joueuse asiatique. Désolé pour les américains si la réalité sportive les choquent, mais les faits sont là et nul ne peut les remettre en cause. Quant à nous, français, nous chipotons un peu moins sur le sujet et sommes très heureux que ce soit une française qui détienne le record de la plus longue victoire à l’US Women open, en étant invaincue depuis 1967 tout simplement parce qu’elle est la première non américaine à avoir remporté cette victoire mais aussi la seule joueuse amateur à s’être imposée. Félicitations à la grande Catherine Lacoste qui, nous le savons, ne serait pas contre voir une française rapporter la fameuse coupe en France, pour la seconde fois. Céline Boutier est passée près de l’exploit et nous sommes sûrs, qu’un jour, une française remportera, à nouveau l’omnium américain, mais désolé, nous ne pouvons dire comment elle s’appellera ! ( heu… je suis pas viré si je dis ça…? )