ShopRite LPGA Classic – 7 au 9 juin

Un peu de repos cette semaine après un US WOMEN’S Open très animé tant sportivement que médiatiquement. Pour faire retomber la pression, un tournoi sur trois jours, le premier de la saison, et des Pro Am mercredi et jeudi. Après la très belle prestation de Céline Boutier, la semaine passée, à Charleston, cette nouvelle épreuve résonne plus particulièrement à l’oreille des supporters du clan tricolore car elle fut remporté en 1992, au terme d’un playoff, par Anne-Marie Palli, constituant sa seconde victoire sur le LPGA Tour. Et à ce titre, elle reste la seule française à s’être imposée deux fois sur ce circuit. L’an dernier, une autre française fut en bonne position pour succéder à Anne-Marie Palli, s’offrir une première victoire en carrière et mettre fin à 15 ans d’infortune pour le golf féminin. C’est Céline Herbin qui fut en tête le premier jour et seconde au départ du dernier tour et qui revient, cette année, sur un parcours où elle a démontré tout son potentiel. En 2009, faute d’avoir pu trouver un accord, avec les instances du LPGA, sur la date d’organisation de l’épreuve, le ShopRite LPGA Classic ne fut pas inscrit au calendrier.

Voici l’essentiel à savoir pour aborder ce tournoi, ce soir, sur Golf Channel.

Le Parcours

Depuis 2011, l’épreuve se déroule à Galloway dans le New Jersey, sur le parcours du Stockton Seaview Hôtel and Golf Club. Il s’agit d’un Par 71 d’une longueur de 5684,82 mètres.

Composition

  • Fairway : Bentgrass/Poa
  • Green : Bentgrass/Poa
  • Rough : Bluegrass/Raygrass /Fescue

Tonte

  • Fairway : 1,14 cm
  • Green : 0,29
  • Rough : 7,62
  • Pièce d’eau : 1

Architectes : Hugh Wilson et Donald Ross en 1914 et Robert Cupp Jr en 1998 lors de la rénovation du parcours.

Champ de joueuses

144 joueuses au départ avec un Cut au terme des deux premières journées. 

30 joueuses ne sont pas classées à la Race to CME et pour cause, elles sont nombreuses du Symetra Tour à venir disputer ce tournoi. On compte également une joueuse amateure en la personne de l’américaine Brynn Walker. Originaire de Pennsylvanie, elle a fait ses études à l’Université de Caroline du Nord et détient un diplôme de journaliste et de production audiovisuelle. Elle est actuellement classée 565ème joueuse amateure mondiale.

Trois françaises sont présentent et il s’agit de Karine Icher, Céline Herbin et Joanna Klatten. Parmi les têtes d’affiche, Annie Park, la tenante du titre est présente mais aussi Anna Nordqvist, double vainqueur en 2015 et 2016, Stacy Lewis, vainqueur en 2014, Karrie Webb vainqueur en 2013, Lexi Thompson, Madelen Sagstrom, Morgan Pressel, Paula Creamer, Carlota Ciganda, Pernilla Lindberg, Ariya Jutanugarn et la nouvelle lauréate de l’US Women’s open Jeong Eun Lee6.

Un plateau qui reste relevé avec une bonne opportunité, pour toutes les joueuses de se frayer un chemin en haut du leaderboard.

Dotation et prime

La dotation fut fixée à 1,5 millions de dollars en 2006, marquant une évolution avec 100 000 dollars supplémentaires. En 2018, la dotation connaît une nouvelle hausse et s’étoffe de 250 000 dollars. De fait, la prime à la vainqueur est passée, en 14 ans, de 210 000 dollars en 2005 à 262 500 dollars.

  • 1ère : 262 500 dollars
  • 2ème : 161 223 dollars
  • 3ème : 116 956 dollars
  • 4ème : 90 474 dollars
  • 5ème : 66 202 dollars

Les dernières vainqueurs depuis 2010

  • 2018 : Annie Park (-16)
  • 2017 : I.K Kim (-11)
  • 2016 : Anna Nordqvist (-7)
  • 2015 : Anna Nordqvist (-8)
  • 2014 : Stacy Lewis (-12)
  • 2013 : Karrie Webb (-4)
  • 2012 : Stacy Lewis (-12)
  • 2011 : Brittany Lincicome (-11)
  • 2010 : Ai Miyazato (-16)

Vainqueur française

  • 1992 : Anne-Marie Palli

Les multiples vainqueurs

  • Betsy King (1987 – 1995 – 2001)
  • Annika Sorenstam (1998 – 2002 – 2005)
  • Juli Inkster (1986 – 1988)
  • Stacy Lewis (2012 – 2014)
  • Anna Nordqvist (2015 – 2016)

Statistiques

  • Record du parcours : -17 (Annika Sorenstam en 1998 et 2005)
  • Meilleure carte : 61 (Sei Young Kim et Sakura Yokomine en 2018)
  • Nombre de playoff : 2 (1992 et 1998)

Le leaderboard sur le site du LPGA ici