ShopRite LPGA Classic : JeongEun Lee6 pour un doublé ?

Un moving day sportif en raison du vent et des positions de drapeaux qui n’ont pas facilité la prise de birdie. En tête, la vainqueur de l’US Women’s open qui continue d’impressionner et derrière, des américaines qui tentent de décrocher un second succès alors que les sud-coréennes dominent la saison avec sept victoires en quinze tournois.

Si JeongEun Lee6 s’impose ce dimanche, nul doute que ce tournoi restera dans l’histoire et que du côté de Sirius XM radio des discussions auront lieu quant à la sanction infligée à son animateur. Car pour le moment, cette sud-coréeen nommée Lee est en train de mettre le feu à la planète du golf féminin et rien ne semble l’arrêter. Pas même une joueuse américaine malgré les efforts dépensés par Maria Stackhouse, Ally McDonald ou Lexi Thomspon, toutes les trois au contact. Leader à –10, Lee6 a réalisé une journée en –2 tout en ayant signé, comme au premier tour, un eagle sur le 18. Quatre bogey ont terni sa carte, soit un de plus que la veille. Au niveau des statistiques, la sud-coréenne a pris 10 fairway contre 11 vendredi et voit son nombre de putt nettement augmenter avec 32 contre 26 au premier tour. En revanche, elle a pris le même nombre de green en régulation soit 14. C’est donc la régularité qui permet à Lee6 de conserver la tête tout en étant, à présent, sous la pression d’une Maria Stackhouse qui est revenue à –9. L’américaine est également régulière en réalisant un carte de 67 pour 66 la veille avec un seul bogey. Ally McDonald partage la place de 3ème avec Nanna K.Madsen et Lexi Thompson. La norvégienne confirme son potentiel et améliore ses statistiques en touchant deux fairway et deux green de plus que la veille. C’est un peu moins bon au putting avec 31 contre 27 mais les putt extérieure green ou les chip rentrés n’étant pas pris en compte, cette statistique n’est pas nécessairement un indicateur fiable. Et dès que l’on évoque le putting le nom de Lexi Thompson sort automatiquement du chapeau. Avec son grip pince l’américaine a fait des miracles, comme des boulettes. Partie du 10, sortant de son aller à –7 après avoir signé un birdie, elle renoue avec ses vieux fantômes et manque l’immanquable. Un putt de moins de 50 cm, avec, certes une légère pente et du vent qui l’a surtout perturbé psychologiquement. A la stupeur générale, Thompson vise le bord du trou et fatalement, la balle mord la bordure pour ressortir et filer un bon mètre plus loin. Décontenancée, elle rejoue le même coup avec la même sanction. C’est donc un trois putt qu’elle signe pour un double bogey qui sera suivi d’un bogey sur le Par 4 du 2. Mais elle va très bien réagir et placer un eagle sur le trou suivant en rentrant un long putt, d’environ 5 mètres, tout en laissant exprimer sa joie. Si l’américaine n’est pas encore sauvée avec son grip pince elle semble, au minimum, mieux réagir mentalement et c’est là un bon début. Avec sa seconde place la semaine dernière il faut donc compter sur elle pour la victoire ce dimanche. Quant à McDonald, elle reste la grande inconnue, bien qu’elle ait rendu deux cartes de 67 avec un eagle pour débuter sa journée, sur le trou n°1. 74ème mondiale, 49ème de la race to CME, McDonald n’a réalisé que deux Top 10 cette saison et ne possède aucune victoire depuis 2016. Sera-t-elle la prochaine joueuse à inaugurer son palmarès après Céline Boutier, Bronte Law et JeongEun Lee 6 ?

Du beau monde en embuscade

Il ne faut pas trop vite conclure que la victoire se jouera sur un duel Lee6 Thompson ou Lee6 Stackhouse ou McDonald. A –7 et –6, soit 3 et 4 coups derrière la sud-coréenne, se trouvent des valeurs sûres. Et notamment Sei Young Kim qui a rendu un carte de 68, Marina Alex qui signe un beau 66, Yu Liu qui malgré un double bogey a joué 2 coups sous le Par. Il y aussi l’allemande Sandra Gal, en quête d’une victoire qui est restée constante avec une carte de 68 après un 67 la veille. Et deux autres joueuses qui courent après un premier succès telle Madelene Sagstrom, que les européens aimeraient bien voir en Solheim Cup et Anne Van Dam qui tient sa qualification dans le team Europe. A l’aise sur le L.E.T, la néerlandaise a un peu plus de difficultés à placer son jeu sur le circuit américain. Sa carte de 70 la pénalise un peu mais tout reste possible pour elle. Et si le vent devait tourner pour les joueuses de tête, alors il faudra penser à surveiller la double vainqueur de l’US Women’s Open amateure, Kristen Gillman qui pointe en 15ème position, à –5. Certes, sa carte est entachée d’un double bogey sur le Par 4 du 12, mais le jeu est là, solide et complet et l’expérience pourrait lui permettre de revenir dans le dernier tour. A moins que Stacy Lewis ou Paula Creamer, en vétéranes du circuit, réalise un coup d’éclat pour se rappeler au bon souvenir des fans. Quoiqu’il en soit, même si JeongEun Lee6 tient la corde, ce dernier tour s’annonce encore disputé avec du mouvement dans le Top 20.

Klatten souffle un peu

Si le miracle n’a pas eu lieu pour Karine icher, et il en fallait un pour qu’elle s’extirpe du mauvais pas dans lequel elle s’était entravée, la française jouant +6 dans ce dernier tour ce qui lui fait manquer un 6ème Cut sur 7 départs cette saison, Céline Herbin et Joanna Klatten disputeront le 3ème tour pour prendre quelques dollars et des points de Race to CME. Toujours empêtrée dans des scores de type montagne russe, avec tantôt un birdie, tantôt un bogey ou un double bogey, Céline Herbin ne parvient toujours pas à trouver la régularité pour progresser sur le LPGA alors qu’elle possède le talent pour jouer dans le Top 10. Une carte de 74 la classe 48ème à –1 et elle échappe, de peu, à la sanction du Cut. En revanche, Joanna Klatten qui était en souffrance depuis le début de la saison, a profité de sa bonne première journée rester à –4 en jouant le Par. Gênée par le vent et des positions de drapeaux délicates, elle a alterné les bogey et les birdie et conserve une chance de mieux faire, ce dimanche. Une bonne nouvelle pour la française qui, au regard de son exemption médicale, se doit de confirmer très vite.

Rendez-vous, ce dimanche soir, à 21h sur Golf Channel, pour suivre le dénouement de ce ShopRite LPGA Classic.

Le classement provisoire ici