Walmart NW Arkansas : 17ème épreuve du LPGA Tour

Retour sur l’un des tournois classiques du LPGA, cette semaine, dans l’Arkansas. Trois françaises sont au départ avec Céline Bouier, Céline Herbin et Karine Icher.

Historique

Créée en 2007, cette épreuve fête sa 13ème édition. Cependant, c’est la 12ème épreuve officiellement classée. Lors du tournoi inaugural, la météo est venue gâcher la fête au point qu’après trois jours d’épreuve, seul le premier tour fut comptabilisé pour déterminer la vainqueur. C’est une inconnue des circuits pros, joueuse universitaire, qui a été déclarée vainqueur. Hélas, le règlement LPGA stipule que pour qu’un tournoi soit homologué, deux tours doivent être joués. Aussi, cette première édition n’est pas officiellement comptabilisée. Sept ans plus tard, cette jeune fille, vainqueur de cette épreuve atypique, devenue une professionnelle accomplie, décrochera la victoire sur le score de –12. Elle se nomme Stacy Lewis. Elle est également la seule américaine à s’être imposée. Le Walmart NW Arkansas est l’une des rares épreuves de la saison à se dérouler sur 3 tours. Enfin, seul le parcours du Pinnacle Country Club a accueilli cette classique si bien que la plupart des joueuses ont leurs repères sur ce tracé.

Le parcours

Le Pinnacle Country Club, situé à Rogers, est un parcours réalisé en 1990 par l’architecte Don Sechrest, un ancien joueur du PGA Tour devenu concepteur de parcours de golf. Le parcours fut redessiné en 2009 par Tom Weiskopf, également ancien joueur du PGA Tour, à qui l’on doit le célèbre parcours de Troon North Golf Club à Scottsdale, dans l’Arizona. Le Pinnacle Country Club, comme son nom le laisse présager, est un golf assimilable à ce que nous appelons en France un « Golf campagnard ». Il est arboré principalement de chênes et de Noyers noirs. La faune présente autour de ce parcours est composée de hérons bleus et de rats musqués impliquant de nombreux obstacles d’eau.

  • Par : 71
  • Distance LPGA : 5789 m
  • Stimpmeter : 11,5
  • Fairway : zoysiagrass
  • Tonte : 1,39 cm
  • Green : Bentgrass
  • Tonte : 0,27 cm
  • Rough : Bermudagrass
  • Tonte : 6,35 cm
  • Nombre de bunkers : 62
  • Nombre de pièces d’eau : 17

Les vainqueurs

  • 2018 : Nasa Hataoka (-21)
  • 2017 : So Yeon Ryu (-18)
  • 2016 : Lydia Ko (-17)
  • 2015 : Na Yeon Choi (-15)
  • 2014 : Stacy Lewis (-12)
  • 2013 : Inbee Park (-12)
  • 2012 : Ai Miyazato (-12)
  • 2011 : Yani Tseng (-12)
  • 2010 : Yani Tseng (-13)
  • 2009 : Jiyai Shin (-9)
  • 2008 : Seon Hwa Lee
  • 2007 : Stacy Lewis (non officiel LPGA)

Le champ de joueuses cette semaine

Comme sur presque chaque tournoi, des joueuses bénéficient d’une invitation sponsor. C’est le cas de la mexicaine Maria Fassi, de Kaylee Benton et de Natalie Gulbis qui s’est régulièrement entraînée sur ce parcours. Juli Inkster est également présente en tant que plus ancienne joueuse du champ.  A noter que Hannah Green a fait l’impasse sur cette épreuve tout comme Lexi Thompson et JeongEun Lee6.

Les scores des françaises des 5 dernières épreuves

Globalement, on ne peut pas dire que cet tournoi réussisse aux françaises qui ont toujours terminé loin des leaders, tant au classement qu’au nombre de coups. Cependant, Karine Icher enregistre son meilleur résultat en 2014, avec une 8ème place et Céline Boutier, en 2018, signe un score de –11 pour une 15ème position. C’est le meilleur résultat signé, par une joueuse française, dans ce tournoi.

2018

  • Céline Boutier 15ème (-11)
  • Perrine Delacour 47ème (-6)
  • Karine Icher 65ème (-2)
  • Céline Herbin 76ème (+1)

2017

  • Karine Icher 19ème (-9)
  • Joanna Klatten 35ème (-6)
  • Céline Herbin 35ème (-6)
  • Justine Dreher Cut
  • Perrine Delacour Cut

2016

  • Karine Icher 44ème (-6)
  • Joanna Klatten 50ème (-5)
  • Céline Herbin Cut
  • Marion Ricordeau Cut

2015

  • Karine Icher 43ème (-4)
  • Joanna Klatten 72ème (+2)

2014

  • Karine Icher 8ème (-8)

Les personnalités ayant joué sur ce parcours

  • Laura Busch (première Dame des USA)
  • Lady Antebellum (groupe de pop rock)
  • Paula Abdul (chanteuse)
  • Greg Norman
  • Morgan Freeman
  • Bill Clinton
  • Larry Bird (basketteur)

Records

Lors de l’édition 2017, la sud-coréenne So Yeon Ryu a battu deux records sur ce parcours. Tout d’abord elle a signé la première carte en 61 de ce tournoi en détrônant Inbee Park et Angela Park qui avaient signé un 62 en 2008. Ensuite, Ruy réalisait le score total le plus bas, après Lydia Ko (-17), en 2017. A l’issue de cette épreuve, So Yeon Ryu décrochait la première place du classement mondial.

En 2018, Nasa Hataoka décrochait le record du tournoi avec un score de –21 soit 192. Pour rappel, la canadienne Brooke M.Henderson a remporté le Meijer LPGA Classic, il y a deux semaines, sur le score de –21… mais après quatre tours. Ce parcours est donc facilement prenable et les scores en tête devraient, sauf incident météo, être, cette année encore, très bas.

Sponsor et dotation

C’est l’entreprise Procter et Gamble qui fut le premier plus important sponsor de ce tournoi. Cependant, en 2007, l’épreuve était présentée par John Q Hammons, un homme d’affaire, né dans le Missouri, qui a fait fortune dans l’hôtellerie. Hammons était également connu pour sa passion pour le sport. Il est décédé en 2010 à l’âge de 94 ans. Cette même année, Procter et Gamble reste le sponsor titre mais le tournoi est présenté par Walmart. L’année suivante, Walmart devient le principal sponsor alors que Procter et Gamble est le partenaire présentant l’épreuve. La société Walmart est un des symboles de la réussite américaine au même titre que ShopRite ou Meijer. L’aventure Walmart débute en 1950 lorsque son fondateur, Sam Walton, crée, dans l’Arkansas, l’enseigne Walton’s Stores qui est l’aboutissement d’un long parcours professionnel, dans la vente de détail, qui débuta à la fin de la seconde guerre mondiale. Après avoir racheté diverses enseignes et fait fructifier ses investissements, Walton est devenu un homme d’affaire important et avisé. Comme le fit ShopRite, Walton négocia les meilleurs prix avec ses fournisseurs et répercuta cette différence sur le prix proposé au client afin d’offrir les meilleurs tarifs. L’entreprise connaît un succès grandissant et en 1962, Sam Walton et son frère Bud créent, à Rogers, le premier Wal-Mart. Cinq ans plus tard, Wal-Mart s’imposait dans l’état de l’Arkansas avec un chiffre d’affaire de 12,6 millions de dollars. Sam Walton décède le 5 avril 1992 et son fils John lui succède. Ce dernier meurt en 2005 et c’est Samuel Robson Walton, second fils de Sam Walton, qui préside le conseil d’administration du groupe. Walmart est aujourd’hui présent dans de nombreux pays comme la Chine, l’Allemagne, le Royaume-Uni ou encore le Canada. Il est un partenaire idéal pour épauler le golf féminin mondial qui se déplace à peu près partout où l’enseigne est présente. Le premier Slogan de Walmart fut « toujours le prix le plus bas, toujours ». Preuve que les enseignes françaises n’ont rien inventé. Au niveau de la dotation, l’édition 2007 disposait d’une prime de 1 025 000 dollars. Mais l’annulation de l’épreuve a eu comme conséquence de diviser cette prime en deux qui fut répartie entre toutes les joueuses, excepté Stacy Lewis, au regard de son statut d’amateur. Depuis 2010, la dotation est d’un montant de 2 000 000 de dollars. La prime au vainqueur est fixée à 300 000 dollars.

Le site du LPGA ici