Haniko Shibuno : nouvelle étoile du golf mondial

Ce dimanche 4 août, à Milton Keynes, sur le parcours du Woburn Golf Cub, une jeune femme de 20 ans a fait son entrée dans le cercle des vainqueurs du prestigieux British Women’s open. Et tout le monde cherche à en savoir un peu plus.

Le Tour japonais, sanctionné par la LPGA, est si étoffé, que leurs pensionnaires n’éprouvent que peu le désir de faire carrière hors de ce circuit. Aussi, lorsque Haniko Shibuno prend son billet pour l’Europe, sans oublier son passeport, elle s’envole pour la première fois, hors des frontières du territoire japonais. Le sport et la compétition sont présents dans la famille. Son père est un ancien athlète du lancé du disque et sa mère une ancienne lanceuse de javelot. La jeune Haniko débute le golf tardivement, en arrivant au collège, entre 2011 et 2012. Elle s’essaie également au softball, autre sport de lancé, similaire au baseball à la différence que le terrain est plus petit ainsi que la batte, alors que le diamètre de la balle est supérieur d’un pouce. Par ailleurs, le lancé se fait en dessous de la taille et non au-dessus de l’épaule, comme au baseball. Enfin, la balle peut-être souple d’où le nom de softball. Comment, dans de telles conditions avec une telle hérédité sportive, ne pas lancer correctement une balle de golf ? Il ne manquait plus qu’à Haniko Shibuno un parent jouant au tennis pour compléter le tableau. A l’âge de 14 ans, elle entre à l’Université de Sakuyo où elle continue de s’exprimer, sportivement, dans le golf. Cette même année, elle remporte le championnat amateur de la région de Shogun. Devenue membre de son équipe de golf à l’université, elle remporte, l’année suivante, le championnat national universitaire. Le parcours sportif de la jeune étudiante est sur de bonnes bases.

Du Japan LPGA au British Women’s open

L’année 2017 est importante pour Haniko Shibuno puisqu’elle obtient son diplôme et décroche sa qualification pour les sélections professionnelles. Malheureusement elle échoue et doit continuer de jouer sur le circuit amateur. Elle récidive, au mois de juillet l’année suivante et obtient son statut de professionnel. Rapidement, elle se qualifie pour des tournois et débute son parcours sur le Japan LPGA. Elle s’était déjà faite remarquer, un mois auparavant, en décrochant sa qualification, le mardi, pour un tournoi où elle signera un trou en un, le premier jour de l’épreuve. C’est aussi son premier gros gain car elle remporte la somme de 6 millions de Yen, pour cette performance, soit 53 400 euros. Au terme d’une première année chez les professionnelles, Haniko Shibuno participe à son premier tournoi Majeur du Japan LPGA, en mai 2019, le World Ladies Championship Salonpas Cup. Ce tournoi a été créé en 1973 par le groupe Nippon Télévision et fut classé tournoi Majeur en 2008. Plusieurs joueuses notoires du LPGA tour ont remporté cette épreuve telle Karrie Webb (2000 – 2001), Annika Sorenstam (2003), Morgan Pressel (2010), In-Gee Chun (2015), Lexi Thompson (2016) ainsi que Jiyai Shin (2018). Des noms comme ceux de Jane Balock, Beth Daniel, Jan Stephenson ou Liselotte Neumann figure également au palmarès. Si l’épreuve n’a pas la même notoriété sur le circuit Européen, elle n’en demeure pas moins incontournable pour les australiens, les sud-coréens et les américains, proches du circuit japonais. Particularité de ce tournoi, le parcours mesure 6085 mètres. Haniko Shibuno remporte donc son premier gain le plus important de sa carrière mais aussi son premier grand tournoi, classé majeur au Pays du Soleil Levant. La suite, est un peu un compte de fée pour celle qui est surnommé Sourire de Cendrillon. Et La citrouille, depuis longtemps transformée en carrosse, va continuer d’engendrer un monde presque féerique. Le 7 juillet dernier, elle s’impose, en playoff, au Shiseido Anessa Ladies Open, sur le score de –12, face à la sud-coréenne Min-Young Lee, cette joueuse qui a triomphé d’un cancer, en 2017, et qui évolue entre le KLPGA et le JLPGA. La suite, nous l’avons vécue la semaine passée, lors du 43ème British Women’s open. Shibuno quitte, pour la première fois, son île et s’envole vers l’Europe, où l’attend, une fois encore, une superbe victoire ainsi qu’une love story avec le public britannique. Très vite elle est dans le rythme sur un parcours réputé long mais qui ne l’effraie pas outre mesure, au regard de ce qu’elle a affronté au Japon. A un coup derrière Buhai, le golf mondial la découvre. Cependant, les spécialistes de la discipline ont appris à être prudents car des nouvelles venues qui brillent un tour ou deux, il y en eut quelques-unes. Souvenons-nous, récemment, de Youngin Chun, lors du Thornberry Creek, qui s’est effondrée à la 65ème place, malgré une belle carte de 67, le second jour. Il était donc difficile de prédire la victoire de Haniko Shibuno, ce dimanche à Woburn, quand, face à elle, se trouvaient des pointures comme Jin Young Ko, Sung Hyun Park, Morgan Pressel, Charley Hull, jouant à domicile, ou encore JeongEun Lee6 qui a confirmé depuis sa victoire à l’US Women’s open. Mais il faut une première fois, à l’image de Lee6 ou même de la française Céline Boutier, qui grimpe au classement mondial, forte de ses excellents résultats. Mais ce qui a le plus séduit les passionnés de golf c’est d’abord l’attitude de cette joueuse et son tempérament de battante. Non seulement elle joue très bien mais en plus elle prend des risques et concrétise. Son coup de driver sur le Par 4 du 16, avec cette pièce d’eau au milieu, restera comme l’un des coups de ce British. Même Sung Hyun Park n’a pas osé. Et quand se joint à l’impétuosité, la fougue et l’audace, une bonne humeur persistance, le public adopte sans hésiter.

C’est ainsi que Haniko Shibudo est entrée dans la grande famille du golf féminin mondial, par quelques bons coups de golf et une jovialité naturelle, communicative à souhait. Omedeto Shibuno san* !

*traduction du japonais de chapeau bas ou félicitations mademoiselle Shibuno.

Haniko Shibuno en bref

  • Date de naissance : 15 novembre 1998
  • Lieu de naissance : Okayama
  • Taille : 1,65m
  • Début dans le golf : 2011/2012
  • Professionnelle : juillet 2018
  • Famille : un frère plus âgé et une sœur cadette

Japan LPGA

  • 12/07/2019 : World Ladies Championship Salonpas Cup
  • 7/07/2019 : Shiseido Anessa Ladies open

LPGA Tour

  • 4/08/2019 : AIG British Women’s open

Signe particulier : seconde joueuse à s’imposer sur le LPGA tour en Majeur après Hisako Higuchi en 1977 (LPGA Championship)

Exemption : grâce à sa victoire sur au British Women’s open, Haniko Shibuto obtient ses droits de jeu pour la saison 2020 du LPGA tour et peut, immédiatement, participer au reste de la saison 2019.

Haniko Shibuno remporte sa première victoire, sur le LPGA tour, sur un tournoi Majeur comme JeongEun Lee6 (US Women’s open), Hannah Green (KPMG PGA Champ), Pernilla Lindberg (Ana Inspiration), Danielle Kang (KPMG PGA Champ) ou encore Hyo-Joo Kim (Evian Championship)

Par : JHCuraudeau