Ladies Scottish Open : l’essentiel à savoir

Historique

Bien qu’il s’agisse de la 3ème édition sanctionnée par le LPGA Tour, Il s’agit d’un tournoi régulier du Ladies European Tour, qui fête sa 17ème édition. L’épreuve fête ses 33 ans cette année mais seules seize éditions ont eu lieu. Comme toujours, les tournois de golf doivent leur nom à des partenaires aussi, ce Scottish Women’s Open s’est-il nommé le Bowring Ladies Scottish Open sur les trois premières éditions (1986 à 1988) avant de prendre le nom de The New Skoda Women’s Scottish open en 1994 et changea une nouvelle fois de dénomination, l’année suivante, pour s’appeler le Payne et Gunter Scottish Open. L’appellation Aberdeen Asset management Scottish Open a été adoptée en 2012 tout en sachant que la ville d’Aberdeen à associer son nom au tournoi dès 2008. Trois françaises ont remporté l’épreuve et deux terminèrent seconde. La dernière française victorieuse étant Isabelle Boineau, en 2016. Cette épreuve, nouvellement intégrée au circuit LPGA, servait, jusqu’ici, de grande répétition avant le British Women’s Open. Ce ne fut pas le cas cette année.

Dotation : 1,5 Millions de dollars

Le Parcours

Après un British Women’s open qui s’est déroulé sur un parcours verdoyant, retour dans la plus pure tradition du golf britannique, sur un links écossais. Situé à Dirleton, au bord de la Mer du Nord, au Nord Est d’Edimbourg et au Sud de Saint Andrews, le parcours du Renaissance Club intègre un circuit golfique comptant une vingtaine de parcours dont celui de Muirfield, qui le jouxte. Le club de Renaissance est jeune puisqu’il a ouvert en 2008. Son architecte est américain et se nomme Tom Doak. Il fut un élève de Pete Dye et a construit de nombreux parcours de golf aux Etats-Unis.  Quatre de ces tracés sont classés au Top 100 des plus grands parcours au monde, selon une liste publiée par Golf Magazine US. En France, Tom Doak a signé le tracé du Grand Saint-Emilionnais. Le links du TRC, abréviation pour The Renaissance Course, est d’une distance maximale de 6677 mètres et minimale de 4919 mètres. La distance choisie par le LPGA Tour est de 5876,80 mètres, pour un Par 71. Comme de nombreux links écossais, le tracé se caractérise par ses fairways ondulés, comme posés sur la lande où l’on pourrait aisément y voir des troupeaux de moutons. Les bunkers sont dans la plus pure tradition des parcours écossais. Des trous de sables, soigneusement dessinés. Quant aux green, leur liaison avec le fairway est parfois si intime, qu’ils se confondent. Enfin, bien que le parcours soit arboré, la végétation est peu dense permettant au vent de s’exprimer sans grands remparts. C’est la première fois que le Renaissance Club accueille cette épreuve.

  • Par : 71
  • Distance LPGA : 5876,80 m

Le Champ de joueuses

Il s’agit d’un tournoi co-sanctionné par le Ladies European Tour et le LPGA tour. C’est donc un champ mixte composé de 156 joueuses dont 60 issues du Ladies European Tour. L’occasion de voir un contingent de françaises plus important avec huit de nos représentantes qui évoluent soit sur le L.E.T soit sur le LPGA.

  • Manon Mollé
  • Céline Herbin
  • Céline Boutier
  • Astryde Vayson de Pradenne
  • Isabelle Boineau
  • Valentine Derrey
  • Karine Icher
  • Camille Chevalier

Une joueuse marocaine est également présente. Il s’agit de Maha Haddioui.

Parmi les étoiles du golf mondial féminin, la tenante du titre Ariya Jutanugarn est évidemment prête à défendre son titre et elle devra composer avec d’autres championnes que sont Paula Creamer, Morgan Pressel, Hannah green, Sei Young Kim, Anna Nordqvist, Georgia Hall, JeongEun Lee6, Gaby Lopez, Charley Hull, Minjee Lee, Jennifer Kupcho et même Catriona Matthew et Laura Davies qui seront dans leur élément, puisqu’elles comptent parmi les lauréates de cette épreuve

En revanche, des joueuses comme Stacy Lewis, Lexi Thompson, Carlota Ciganda, Lizette Salas, Sung Hyun Park, Jin Young Ko ou encore Shanshan Feng ont fait l’impasse sur cette épreuve.

Notons également que Suzann Pettersen jouera son premier tournoi individuel, cette semaine, après son retour sur le circuit lors du Dow Great Lakes Bay Invitational.

Le Cut conservera les 70 meilleures et ex-aequo.

Les joueuses bénéficiant d’une invitation sponsor

  • Carly Booth
  • Michèle Thompson
  • Cheyenne Woods
  • Muni He

Les vainqueurs LPGA

  • 2018 : Ariya Jutanugarn
  • 2017 : Mi Hyang Lee

Les vainqueurs L.E.T

  • 2016 : Isabelle Boineau
  • 2015 : Rebecca Artis
  • 2014 : Trish Johnson
  • 2013 : Catriona Matthew
  • 2012 : Carly Booth
  • 2011 : Catriona Matthew
  • 2010 : Virginie Lagoutte-Clément
  • 2008 : Gwladys Nocera
  • 2007 : Sophie Gustafson
  • 1995 : Alison Nicholas
  • 1994 : Laura Davies
  • 1988 : Catherine Panton
  • 1987 : Dale Reid
  • 1986 Meredith Marshall

Les résultats des françaises depuis 2017

Les françaises ont peu brillé dans les deux dernières éditions de ce Ladies Scottish Open. En 2017 elles étaient huit dans le champ et seules trois d’entres elles ont franchi le Cut. Joanna Klatten a réalisé le meilleur résultat de cette première édition. L’année suivante, trois françaises, également, se qualifiaient pour le week-end, et Céline Boutier prenait le meilleur, sur ses camarades.

2018

  • 35ème : Céline Herbin
  • 44ème : Manon Mollé
  • 71ème : Isabelle Boineau
  • Cut : Perrine Delacour
  • Cut : Justine Dreher
  • Cut : Valentine Derrey
  • Cut : Camille Chevalier
  • Cut : Céline Herbin
  • Cut Astride Vayson de Pradenne
  • Cut : Agathe Sauzon

2017

  • 23ème : Joanna Klatten
  • 33ème : Karine Icher
  • 63ème : ValentineDerrey
  • Cut : Gwladys Nocera
  • Cut : Justine Dreher
  • Cut : Sophie Giquel Bettan
  • Cut : Céline Herbin
  • Cut : Perrine Delacour

Les départs des françaises du 1er tour

  • 07h00 – Tee n°1 : Manon Mollé – Kendall Dye – Emma Talley
  • 07h33 – Tee n°1 : Céline Herbin – Wei-Ling-Hsu – Na Yeon Choi
  • 07h33 – Tee n°10 : Céline Boutier – Suzann Pettersen – Anne Van Dam
  • 8h17 – Teen°10 : A. Vayson de Pradenne – Christine Wolf – P.Anannarukarn
  • 8h28 – Tee n°1 : Isabelle Boineau – Chella Choi – Wichanee Meechai
  • 9h10 : Tee n°1 : Valentine Derrey – Carmen Alonso – Marita Engzelius
  • 12h53 – Tee n°10 : Karine Icher – Sarah Schmelzel – Olivia Cowan
  • 13h26 – Tee n°10 : Camille Chevalier – Olafia Kristinsdottir – Tiffany Joh

Le classement provisoire ici