Q-school Stage 1 : Les françaises passent le Cut

Belle prestation des quatre françaises engagées dans cette première étape des cartes qualificatives pour la saison LPGA Tour 2020. Camille Chevalier, après un premier tour au-dessus du Par, s’est remobilisée pour revenir au classement et rejoindre une Mathilda Cappeliez qui maîtrise son sujet depuis le premier tour. Les deux françaises sont désormais 22ème, largement au-dessus de la ligne de Cut et elles s’apprêtent à entamer leur dernière journée, à Rancho Mirage, avec la certitude d’être qualifiées pour le Stage 2. Emma Broze et Marion Duvernay ont encore un peu de travail, ce dimanche, pour savourer leurs efforts. 82ème, à +3, elles sont à la limite des places qualificatives pour l’étape suivante. Seules les 95ème premières iront disputer la seconde étape de la Q-school, en octobre prochain, en Floride. La seule amateure française, du champ, Emma Broze a connu une troisième journée bien moins en veine que son second, où elle avait rendu une carte de 69. Un triple bogey, sur le Par4 du 3, a sérieusement pesé sur son score final, que deux bogey et deux birdie n’ont pas pu améliorer.

A l’inverse, très mal positionnée, après le second tour, à cause d’une carte de 76, Marion Duvernay a bien réagit sur le parcours Dinah Shore. La joueuse de 30 ans, native d’Evian-les-Bains, tente de poursuivre un itinéraire qui n’est pas sans rappeler celui de Céline Herbin, également arrivée, tardivement, sur le LPGA Tour. Après avoir débuté le golf à l’âge de 8 ans, Marion Duvernay est sortie diplômée en ingeenering mécanique, de l’université du Tennessee. Pensionnaire du Letas puis du Ladies European Tour, elle n’a décroché qu’une victoire, chez les pros, en 2016, sur le Letas. C’est donc un pari très ambitieux que cette joueuse s’est donné, sans garantie du succès, tant le niveau sur le LPGA Tour, mais aussi des amateures qui tentent aujourd’hui leur chance, est particulièrement élevé.

Pour preuve, la tête du leaderboard est tenue par la philippine Bianca Pagdanganan, amateure, médaillée d’or des Jeux Asiatiques, par équipe, et médaillée de bronze en individuel, en 2018. Etudiante en Arizona, disputant le fameux et très relevé championnat NCAA, elle a pris la tête de ce Stage 1, avec le score de –9. Une position qu’elle partage avec la mexicaine Ana Ruiz Laphong et l’autre amateure, aux avant-postes depuis le début de la semaine, la sud-coréenne Min A Yoon. Ces joueuses détrônent les américaines, leader hier, Gabby Lemieux (9ème à –4) et Riley Rennel (6ème à –6). Le niveau de jeu, du Top 10 de cette Q-school, est déjà très élevé mais, peut-être insuffisant, pour espérer faire carrière sur le LPGA Tour, au regard de ce qui se déroule sur le Canadian Pacific Women’s open, cette semaine.

Dénouement de cette première étape qualificative, cette nuit, en Californie, en espérant que les quatre françaises pourront avancer vers la seconde étape.

Le classement provisoire ici

Par : JHCuraudeau