Buick LPGA Shanghai : l’essentiel à savoir

Historique

Introduit en 2018, ce tournoi connaît donc sa seconde édition. Il marque à la fois le début de la tournée asiatique mais aussi le premier tournoi, à champ limité, auquel les 60 premières joueuses du classement de la Race to CME, peuvent prétendre.

Le parcours

Situé à Shanghaï, au cœur de la ville, le Qizhong Garden Golf club est un golf privé d’une distance de 7200 yards, soit 6583,68 mètres. Il a été élu parmi les 10 meilleurs golfs chinois, en 2015, par la revue Golf Digest China. Son architecte est un chinois du nom de Lu Jun, qui réalise des parcours depuis plus de 20 ans. Monsieur Lu Jun a été désigné comme l’un des 10 meilleurs concepteurs de parcours, par diverses revues de golf. Un second architecte a pris part au projet. Il s’agit de Dana Fry, associé de l’entreprise Fry Environnemental Golf Design, une entreprise basée aux Etats-Unis. On lui doit, notamment, le parcours d’Erin Hill, qui accueillit l’US Open en 2017. Ce parcours se caractérise par une concentration des trous autour de pièces d’eau. Les mises en jeu sont donc régulièrement au centre de la stratégie ainsi que l’approche de certains green, comme celui du 18 ou du 16. Au nord, le parcours est bordé par une rivière. Au sud, c’est une zone pavillonnaire. Alors que le gouvernement est, officiellement, fermé à l’activité golfique, ce parcours fut créé en 1995 et a ouvert en 1999. Il fut ensuite fermé pendant 10 mois, à partir d’octobre 2011, pour subir diverses modifications et fut re-ouvert en juillet 2013. 6000 arbres ont été plantés, tout autour du parcours. Les pentes sont omniprésentes de même que les bunkers qui, parfois, prennent l’allure d’une fosse d’où le trou n’est plus visible. Autant dire que cette semaine, les attaquantes ne seront pas à leur aise sauf si elles font preuve d’une précision extrême. Sous certains aspects, ce parcours à des allures du Kinsgmill dessiné par Pete Dye. Enfin, il faut noter qu’il fait partie des plus longs parcours de la saison et l’endurance sera un facteur important, au terme des 4 jours de compétition. Cette année, le parcours est légèrement plus court que l’an passé. Si l’aller reste à 3120 m, c’est le retour qui est raccourci de 34 mètres.

  • Distance LPGA : 6118 m
  • Par : 72

Le champ de joueuses

Un champ composé de 81 joueuses dont 4 sont invitées par le sponsor. Et parmi elles, Paula Creamer, qui, comme l’an passé, trouve une chance de disputer un tournoi supplémentaire, cette année ainsi que Na Yeon Choi, actuelle 105ème de la Race to CME. Les deux autres joueuses sont de nationalité chinoise et bénéficient d’un statut d’amateur. Elles se nomment Jiaze Sun et Ruoning Yin. Mais elles ne sont pas les seules puisque 15 autres joueuses chinoises sont inscrites dont Ruixin Liu, Muni He et Simin Feng respectivement 116ème, 137ème et 154ème de la Race to CME. Une seule française est évidemment présente, puisque Karine Icher doit disputer la Q-serie, pour espérer conserver ses droits de jeu, pour la saison 2020 et que Céline Herbin et Joanna Klatten sont, cette semaine, en Floride, pour disputer la Q-school, dans l’espoir de se qualifier pour la Q-serie. Enfin, c’est l’occasion de revoir la talentueuse et fantastique lauréate du Volunteers of Texas, l’américaine Cheyenne Knight.

Statistiques 2018

  • Meilleure carte du parcours : 62 pour Peiyun Chien au 3ème tour
  • Meilleur score après deux tours : -10 pour Sei Young Kim
  • Meilleur score après trois tours : -11 pour Carlota Ciganda
  • Meilleur score final : -13 pour Danielle Kang

La liste des vainqueurs, de la saison, présentes à Shanghai

  • Eun-Hee Ji : Diamond Resort Tournament of Champ
  • Céline Boutier : ISPS Handa Vic Open
  • Nelly Korda : ISPS Handa Women’s Australian open
  • Amy Yang : Honda LPGA Thaïland
  • Jin Young Ko : Ana Inspiration – Founders Cup – Evian Championship – CP Women’s Open
  • Nasa Hataoka : Kia Classic
  • Brooke M.Henderson : Lotte Championship et Meijer LPGA Classic
  • Minjee Lee : Hugel Air Premia LA Open
  • Bronte Law : Pure Silk Championship
  • JeongEun Lee6 : US Women’s Open
  • Hannah Green : KPMG Women’s PGA et Cambia Portland Classic
  • Jasmine Suwannapura : Dow Great Lakes Bay Invitational
  • Cyndney Clanton : Dow Lakes Great Bay Invitational
  • Shanshan Feng : Thornberry Creek
  • Mi Jung Hur : Ladies Scottish Open et Indy Women in Tech
  • Cheyenne Knight : Volunteers of Texas Classic

Sponsor et dotation

Le partenaire principal n’est autre que Général Motors via sa filiale chinoise SAIC GM. C’est donc la marque Buick qui a été choisie pour symboliser ce partenariat avec le 28ème tournoi de la saison LPGA. La prime de tournoi est de 2 100 000 dollars ce qui classe cette épreuve dans les moins bien dotées de l’année.

AON Risk Challenge

Le trou n°17 a été sélectionné pour ce challenge, à l’intérieur du championnat annuel. Peu démonstratif en soi, assez mal mis en valeur sir le plan télévisuel, son classement a cependant connu un intérêt jusqu’à la semaine passée, lorsque la thaïlandaise, Ariya Jutanugarn, a subtilisé la première place à Lee-Anne Pace, qui a dominé cette épreuve, depuis le début de l’année. Le trou n°17 est donc un Par 5 de 440 mètres comportant une pièce d’eau, bordant la fin du fairway, à hauteur de green. Il y a donc une possibilité d’aller l’eagle mais le coup est risqué dans la mesure où il faut bien placer sa mise en jeu et être capable d’arrêter la balle, sur l’attaque de green. 

Consulter le site du LPGA ici

Diffusion Golf Channel

  • Jeudi 17 : 7h à 10h
  • Vendredi 18 : 7h à 10h
  • Samedi 19 : 7h à 10h
  • Dimanche 20: 7h à 10h