Buick LPGA Shanghai : Korda et Kang favorites !

Après trois tours, le classement offre une vue d’ensemble qui permet d’évaluer les chances de succès de chacune des joueuses. Trois d’entre elles ont pris une bonne option mais au détriment d’un dernier tour compliqué, pour ces dernières, quatre autres joueuses conservent une chance d’empocher la prime de la victoire. Et parmi elles, la canadienne Henderson qui a souffert en fin de journée.

Danielle Kang était très attendue dans cette troisième journée et elle n’a pas déçu. Mais elle n’a pas été la seule à produire du beau jeu. Jessica Korda a continué d’enfoncer le clou en jouant encore plus bas que les deux premiers tours. C’est une carte de 66 qu’elle a rendue pour prendre, seule, la tête du classement provisoire. Les deux américaines partageaient leur partie avec la canadienne, qui s’était élancée en leader.  Après un aller en 32, avec 4 birdie, Korda connaissait un frein à sa progression, avec un bogey sur le 10. Elle conservait, cependant, toutes ses chances de disputer la tête du classement à Brooke M.Henderson. Mais cette dernière était en veine, sur ce même trou n°10. Son approche, à environ 130 m, permit à la balle de toucher le green, devant le mat. Mais elle roula et dépassa le trou. Heureusement, le green offre une pente positive avec une bordure en forme de rampe. Freinée, la balle se mit à reculer pour prendre la trajectoire du trou. Avec cet eagle inattendu, Henderson se retrouvait à –12, à égalité avec Korda tandis que Kang, rentrait un birdie, pour suivre à –11. Mais l’euphorie, pour la canadienne, fut de courte durée. Un bogey sur le 12 et un birdie sur le 13 lui firent faire du surplace alors que Korda et Kang progressaient au score. Au 14ème trou, Korda menait avec un score de –14 tandis que Kang et Henderson étaient à égalité, à –12. Sur le 15, Jessica Korda concéda un bogey, mais resta leader à –13. Kang et Henderson firent le Par. Les évènements s’accélérèrent sur les trois derniers trous. Alors que beaucoup imaginaient Brooke M.Henderson augmenter son avance, ce sont Korda et Kang qui jouèrent à la perfection, pour gratifier le public et les téléspectateurs, de coups sublimes. Sur le Par 3 du 16, Danielle Kang limita la casse en sauvant son Par. Depuis le bunker de green, elle ajusta un coup pour un putt à 20 cm du trou. Au 17, Jessica Korda place son 2ème coup, entre la pièce d’eau et le green. Grâce à un chip bien ajusté, elle se laisse un putt de 80 cm, pour le green. Danielle Kang, elle, a sorti un coup de bois très bien ajusté, qui permet à sa balle d’entrer en douceur sur le green, pour une tentative d’eagle à suivre. En revanche, Henderson a mis en jeu dans l’un des bunker de fairway, ce qui l’obligea à jouer en lay up. Son 3ème coup place la balle en fond de green, près du rough. Le chip qui suit est un peu fort et l’on sent la canadienne agacée. Malgré tout elle sauve son par et voit Kang passer devant elle, au classement, avec un eagle qui la propulse à –14. Les deux américaines sont alors à égalité tandis que Henderson reste à –12. Le scénario va continué de dérouler, en défaveur de la canadienne. Après une mise en jeu, à gauche, dans le petit rough, au 18, elle reste un peu courte sur son attaque de green. Sa balle va taper le haut le bord de la butte, qui accueille le green, pour rebondir en arrière et rouler dans la pente jusqu’à glisser dans l’eau. Contrainte au drop, Henderson punch son chip ce qui a pour effet d’envoyer sa balle loin derrière le mat. Juste avant, Jessica Korda a planté le mat. Et un nouveau birdie se profile. Henderson laissera deux putt sur ce green pour un double bogey qui la relègue à –10 tandis que Kang clôture avec un Par et que Korda sort leader, à –15, grâce à ce dernier birdie.

Ce sont donc ces trois joueuses qui devraient continuer de s’affronter, demain, pour le tour final. Autant Danielle Kang, qui accuse un coup de retard sur Korda, conserve toutes ses chances de doubler la mise, autant Brooke M.Henderson devra à la fois se surpasser et compter sur un coup de fatigue des deux américaines, pour espérer, au minimum, jouer la seconde place.

Hataoka, Yin, Gillman et Kim pour l’honneur

A 6 coups derrière Korda, Nasa Hataoka a probablement perdu ses chances de décrocher un nouveau succès sur le tour. Hier, son 73 l’a fortement pénalisé ce qui l’a contraint à bien jouer ce samedi. Si elle décroche une carte de 67, c’est principalement à cause de son petit jeu et de son putting qui sont très solides. Pour autant, après un aller vierge de bogey, en 32, son retour reste assez sage, au regarde de ce que Kang et Korda ont produit. Et puis, elle a sur ses talons une jeune américaine qui a réalisé une très belle première saison en se classant 44ème de la Race to CME et en jouant 68 dans ce moving day. Kristen Gillman partage la 4ème place avec la japonaise et semble à son aise, sur ce tracé, pour continuer à progresser. Il devrait donc y avoir du spectacle et du suspense bien en deçà du classement de tête. Et d’ailleurs, Sei Young Kim, Yu Liu, Angel Yin et Jin Young Ko devraient participer à la beauté du jeu et à l’attractivité du tournoi. Kim, Liu et J.Y Ko ont rendu une carte de 68 alors que Yin, sans doute toujours victime de sa fougue, n’a pu faire mieux que 69. A noter que la bonne prestation de Jodi Ewart-Shadoff, dont les derniers résultats tendent à effacer sa médiocre prestation en Solheim Cup. Amy Yang, qui occupait la tête, après la première journée, est désormais 17ème, à –3. Ce dernier tour en 75 montre clairement que la sud-coréenne ne parvient pas à trouver ses marques sur ce parcours. Enfin, la française Céline Boutier, caddeyée par le mari de Karine Icher, réalise une prestation tout aussi anonyme que celle de son aînée, cette année. Classée 64ème, à +8, sa carte de 80 l’a sérieusement pénalisée et le score de –2, qu’elle a réalisé ce samedi, n’a eu qu’une faible incidence sur son classement. Un tournoi duquel elle devra tirer tous les enseignements pour mieux aborder les prochaines épreuves. Elle n’est pas la seule à naviguer dans des scores positifs. Minjee Lee est à +5, Lizette Salas à +7, Anna Nordqvist et Charley Hull à +15. Soulignons que les joueuses arrivent au terme de leur saison, que la fatigue s’installe, peu à peu, et que le décalage horaire est difficile à gérer quand on chemine, à rebours.

Suite et dénouement de ce Buick LPGA Shanghai, demain matin, à partir de 7 heures, sur Golf Channel, pour voir quelle joueuse posera les mains sur le trophée.

Le classement provisoire ici