BMW Ladies Championship : L’essentiel à savoir

Historique

Nouveau tournoi du calendrier qui s’inscrit comme la seconde nouveauté de l’année après le Dow Great Lakes Bay Invitational. L’épreuve se déroule dans la ville de Busan, au Sud-Est de la péninsule sud-coréenne. Deux joueuses y ont leurs repères et notamment Mi Jung Hur qui réside dans cette ville et dont le mari est natif de Busan. Quant à Danielle Kang, bien que née à San Francisco et vivant à Las Vegas, c’est dans la région de Busan qu’elle a passé une partie de son enfance où son père, natif de la ville, occupa un poste de responsable en télécommunication. Un tournoi qui sera donc un retour aux sources pour l’américaine et un retour à la maison, pour la vainqueur du Ladies Scottish open et de l’Indy Women in Tech. Mais aussi, et surtout, une histoire de golf à écrire, cette semaine pour les 82 joueuses du champ.

Le parcours

Situé à l’ouest de la ville de Busan, ce parcours est implanté au bord de la Mer du Japon, dans une région peu urbanisée. Ce parcours fut, à l’origine, créé pour les Jeux asiatiques et il fut inauguré en 2002. Son architecte n’est autre que Rees Jones qui fut associé Bryce Swanson. En 2019, le parcours a été totalement rénové dans l’objectif d’en faire un lieu sportif permettant, à la ville de Busan, de développer sa notoriété, à travers le monde. Grâce au partenariat signé avec la LPGA, la ville de Busan est en passe de réussir son paris. Les deux neuf trous du parcours ont été baptisés pour bien les différencier. L’aller se nomme Valley et le retour Lake. La répartition des trous est conventionnelle avec un Par 4 pour débuter et pour clôturer le parcours. Deux Par 5 sur chaque partie et deux Par 3. Pour cette épreuve inaugurale, le plus long des trous mesure 569 yards soit un peu plus de 520 mètres. Il s’agit du Par 5 n°5. Le challenge Aon Risk Reward se déroulera, quant à lui, sur le Par 5 du 11, qui mesure 461,77 mètres. Il est bordé, à droite, entre le green et la zone de réception du 1er coup, par une pièce d’eau. L’Asiad Country Golf, où se situe ce parcours, accueillera, jusqu’en 2021, ce tournoi.

  • Par 72 :
  • Distance LPGA : 6150 mètres

Le champ de joueuses

A la surprise générale, ce tournoi ne voit pas les 60 meilleures joueuses du classement Race to CME, qualifiées, mais les 56 meilleures de la Money List. Ainsi, des joueuses comme Cheyenne Knight ou Amy Olson, ne participent pas à ce tournoi alors que 30 joueuses sud-coréennes entre dans le champ. Quatre joueuses sont invitées dont Paula Creamer et In Gee Chun. Les deux autres joueuses sont issues du circuit sud-coréen (KLPGA). De fait, les américaines ne sont pas en position de force, cette semaine, et il va être intéressant de suivre l’évolution du leaderboard pour voir si des joueuses comme Jennifer Kupcho ou Kristen Gillman, sauront profiter de l’opportunité. Sung Hyun Park est absente alors que du côté des joueuses européennes, Céline Boutier, Caroline Masson, Carlota Ciganda, Charley Hull, Nanna K.Madsen, Nicole Broch Larsen et Azahara Munoz, tenteront de se frayer un passage au milieu des 46 sud-coréennes qui vont donner, à ce tournoi, un visage très locale.

Diffusion Golf Channel

A partir de 6h du matin, jusqu’à 9h, pour les deux premières journées. Une mise à jour des horaires sera effectuée, sur la page Facebook du Groupe, en cours de semaine.