Swinging Skirts : L’essentiel à savoir

Historique

Cette épreuve a pour nom d’origine, le LPGA Taïwan Championship et reste la première épreuve du circuit LPGA organisée sur l’ancienne île de Formose. En 2011, pour la première édition, l’épreuve est accueillie par le Sunrise Golf et Country Club au Sud Ouest de Taïpei. En l’absence de partenaire titre, le tournoi se nomme alors le Sunrise LPGA Taïwan championship. Le champ de joueuses ne connaît pas encore le règlement de qualification actuel. C’est à partir de l’année suivante que le LPGA décide d’introduire une règle de qualification prenant en compte le Top 68 du classement LPGA et d’y ajouter 10 invitations. Ainsi, le champ est porté à 78 joueuses, sans Cut. En 2014, l’épreuve est délocalisée sur le parcours du Miramar Golf et Country Club, au Nord Ouest de Taïpei, près du littoral. Le sponsor titre sera la société Fubon, un groupe financier basé à Hong Kong. En 2017, le LPGA annonçait un partenariat avec la fondation, à but non lucratif, Swinging Skirts Golf, afin de pérenniser ce tournoi. Le LPGA et Swinging Skirts Golf se connaissent bien puisque la fondation était jusqu’il y a peu, partenaire d’un tournoi à Los Angeles, devenue, depuis, le Mediheal Championship.

Le parcours

Le Miramar Golf et Country Club est situé à 3 kilomètres de la côte, au Nord Ouest de la capitale Taïpei. Le Miramar Golf et Country Club est implanté dans une région où il existe quatre autres parcours de golf, dans un rayon de 2 kilomètres. Ouvert en 1994, ce golf club possède deux parcours dessinés par le grand Jack Nicklaus. C’est donc un 36 trous créé au cœur d’une végétation très dense, propre à l’ensemble de l’île. Outre les animaux tels les serpents, certains très dangereux sur l’île de Taîwan, mais qui constituent également un plaisir culinaire des habitants et des touristes, ce parcours appelé Northwest, se distingue par ses bunkers, très larges, à l’américaine ainsi que par ses greens rapides, ondulés et parfois placés au-dessus du fairway. Des pièces d’eau sont également en jeu et notamment le long du trou n°9 et du 18 où un étang est commun aux deux trous. A noter que l’épreuve revient sur ce parcours après avoir été délocalisé sur le Ta Shee golf et country club, en 2018.

Le champ de joueuses

Sont présentes, cette semaine, les 80 meilleures joueuses de la Money List, hors les absentes qui ont laissé leur place aux autres joueuses mieux positionnées dans ce classement, 10 joueuses du Taïwan LPGA, 9 joueuses bénéficiant d’une invitation sponsor ce qui fait un total de 99 joueuses. Parmi les joueuses du Top 80 se trouvent Céline Boutier, les sœurs Jutanugarn et Korda, mais aussi Gerina Piller, Hannah Green ou encore Amy Olson et Cheyenne Knight, absentes la semaine passée, au regard d’un champ principalement composé de joueuses sud-coréennes. Plus généralement, 4 des 5 vainqueurs de cette épreuve sont présentes, et notamment Inbee Park, qui remporta le premier tournoi en 2014. De même, 16 des 22 joueuses vainqueurs cette saison, intègre le champ avec comme vedette joueuse phare, Hinako Shibuno, la lauréate du British Women open. Une bonne nouvelle, pour tous les fans de cette joueuse qui a enflammé le parcours autant que les cœurs. Les rookie Pajaree Annarukarn, Kristeen Gillman, Cheyenne Knight, Jennifer Kupcho, JeongEun Lee6 et Sarah Schmelzel. Parmi les joueuses invitées par le sponsor, 5 joueuses, dont la japonaise Shibuno. Na Yeon Choi est également de cette liste. Un champ de qualité, cette semaine encore, duquel Danielle Kang est absente.

Les vainqueurs

  • 2018 : Nelly Korda
  • 2017 : Eun-Hee Ji
  • 2016 : Ha Na Jang
  • 2015 : Lydia Ko
  • 2014 : Inbee Park
  • 2013 : Suzann Pettersen
  • 2012 : Suzann Pettersen
  • 2011 : Yani Tseng

Sponsor et dotation

Swinging Skirts est une organisation à but non lucratif, basée à Taïwan et dont les membres, hommes et femmes, se regroupent pour organiser des tournois exhibition et promouvoir le golf féminin. Après avoir été partenaire d’épreuves aux Etats-Unis, l’association souhaitait revenir sur sa terre natale et c’est tout naturellement qu’un accord fut trouvé pour que Swinging Skirts parraine l’épreuve phare du golf féminin sur l’île de Taïwan. Pour l’anecdote, sachez que Swinging Skirts a comme particularité d’organiser des tournois exhibition où, les femmes comme les hommes, revêtent une jupe et un kilt, rose afin d’attirer l’attention des médias sur le golf féminin. La fondation Swinging Skirts a enfin un rôle de promotion des jeunes golfeuses taïwanaises afin de les aider à accéder au plus haut niveau.

Au niveau de la dotation, la prime totale fut portée à 2 millions de dollars, dès l’édition de 2011. En 2017, une augmentation de 200 000 dollars permis de faire évoluer les primes de chaque joueuse et celle de la lauréate passa de 300 000 à 330 000 dollars. La dotation du Swinging Skirts se situe dans la moyenne des tournois du LPGA Tour.

Le site officiel du tournoi ici

Le site du LPGA ici