TOTO JAPAN Classic : l’essentiel à retenir

Historique

Ce tournoi est un des plus anciens du circuit LPGA. Créé en 1973, il est à la fois une épreuve du LPGA Japan et du LPGA tour. Les trois premières éditions ne sont pas comptabilisées officiellement. C’est à partir de 1976 que l’épreuve est entièrement reconnue par les instances sportives américaines. Plusieurs joueuses se sont illustrées sur ce tournoi à commencer par la suédoise Annika Sorenstam qui s’imposa cinq années de suite, de 2001 à 2005, ce qui en fait la recordwoman au nombre de victoires. Betsy King a également accroché son nom au palmarès des vainqueurs, avec deux victoires tout comme Liselotte Neumann, Pathy Sheehan, Debbie Massey ou encore les sud-coréennes Woo-Soon Ko et Jiyai Shin. La dénomination originale de l’épreuve est LPGA Japan Classic. Un nom qui résistera les deux premières années avant de connaître son premier partenaire, en 1976, la firme Mizuno. C’est sous cette dénomination que l’épreuve est la plus connue puisque le fabricant de matériel de golf va associer son nom pendant 21 ans, sur plusieurs périodes et jusqu’en 2014. Le constructeur Mazda et la multinationale japonaise Toray, seront les deux autres partenaires intermédiaires entre 1980 et 1997. Depuis 2015, c’est la société Toto, spécialiste des sanitaires en céramique, qui parraine l’épreuve. Ce tournoi fait partie des épreuves se jouant sur trois tours sans Cut. Concernant les parcours, le Japan Classic s’est déroulé sur 15 parcours différents, tous situés sur l’île principale de Honshu. C’est le Kashikojima Country Club qui fut l’hôte principal de cette épreuve, à dix reprises. Il se situe au Sud Est de l’île, à la perpendiculaire de Nagoya, au bord de l’océan Pacific. Enfin, le champ de joueuses comporte 43 joueuses du LPGA, sélectionnées selon le classement mondial et 35 joueuses du Japan LPGA. Cette année, le Toto Japan Classic retourne sur le Seta Golf Course

Le parcours

Situé à l’Est de Kyoto, au sud et à la pointe du lac Biwa, le parcours du Seta Golf Course s’inscrit dans le cadre d’un complexe comptant 3 parcours et un parc hôtelier. C’est sur le North Course que se déroule le Toto Japan classic. Un parcours dessiné par l’architecte japonais Seiichi Inoue (1908 – 1981). Un magnifique parcours, dans un cadre boisé et vallonné, où quelques pièces d’eau bordent certains trous. Cinq dog leg seront à négocier et la plus grande difficulté sera de jouer les bonnes zones de fairway, pour éviter que la balle ne glisse dans la mauvaise pente. Attention également à certains green, ondulés, comme c’est le cas pour celui du n°1. Un Par 5 prenable en 2 coups qui augure un beau spectacle dès le premier tee shot d’ouverture. D’autres green sont en hauteur et là encore, les reconnaissances feront toutes la différence, sur le carnet de notes.

AON Risk Challenge

C’est le trou n°17, un Par 5 de 435,25 mètres qui a été retenu pour ce dernier challenge. L’espagnole Carlota Ciganda a pris la tête du classement mais elle est menacée par Ariya Jutanugarn, qui compte à peine 0,033 pts de retard. Et l’espagnole n’est pas dans le champ, cette semaine, au contraire de la joueuse thaïlandaise. C’est donc au soir du Toto Japan Classic, que sera connu le nom du vainqueur de ce challenge, qui, s’il est renouvelé, devra trouver une formule plus télégénique, pour le rendre attractif aux yeux des téléspectateurs.

Par 72

Distance LPGA : 6042 m

Le champ de joueuses

Champ très limité pour cette avant dernière épreuve de la saison, qui intègre pas moins de 35 joueuses du Japan LPGA. Et c’est l’occasion de retrouver Hinako Shibuno et Jiyai Shin, qui évoluent sur ce circuit ainsi que Mamiko Higa et Momoko Ueda et Ai Suzuki. Concernant les joueuses du LPGA, il faut noter la présence de Lexi Thompson qui fait son grand retour après 6 semaines d’absence. L’américaine a travaillé son swing, durant ces 4 dernières semaines, notamment pour gagner en contrôle de balle. Se sentant particulièrement en confiance, sa présence au japn est également un test avant d’aborder la dernière épreuve en Floride, où elle est très attendue.

La britannique Bronte Law est également de retour, après son forfait à Shanghai, mi-octobre.

Les 12 dernières lauréates

  • 2018 : Nasa Hataoka
  • 2017 : Shanshan Feng
  • 2016 : Shanshan Feng
  • 2015 : Ahn Sun-Ju
  • 2014 : Mi Hyang Lee
  • 2013 : Teresa Lu
  • 2012 : Stacy Lewis
  • 2011 : Momoko Ueda
  • 2010 : Jiyai Shin
  • 2009 : Bo Bae Song
  • 2008 : Jiyai Shin
  • 2007 : Momoko Ueda

Les records de victoire

  • Annika Sorenstam : 2001 à 2005
  • Momokoa Ueda : 2011 – 2007
  • Jiyai Shin : 2010 – 2008
  • Liselotte Neumann : 1997 – 1991
  • Woo-Soon Ko : 1995 – 1994
  • Betsy King : 1993 – 1992
  • Debbie Massey : 1990 – 1977
  • Patty Sheehan : 1988 – 1981

La première vainqueur

En 1973, l’américaine Jan Ferraris remporte sa troisième victoire en carrière sur le LPGA Japan Classic. 

Record de scores sur le Seta Golf course en 2018

  • -14 : Nasa Hataoka
  • 64 : Minjee Lee lors du second tour

Sponsor et dotation

Toto est une entreprise née en 1912, spécialisée dans les sanitaires en céramiques. Elle se nomme à l’époque Toki Gomei Kaisha. Elle va changer de nom en 1917 pour devenir la Toyo Toki Company puis prendre le nom de Toto Kiki Ltd en 1970. Aujourd’hui, l’entreprise s’est spécialisée dans les salles de bains de luxe et les salles de bain préfabriquées ainsi que plus généralement dans le secteur du sanitaire innovant où elle est leader du toilette à bidet, une spécialité que les japonais affectionnent. Sa masse salariale avoisinait les 16 000 personnes en 2004. L’entreprise fait l’objet d’une cotation à la bourse de Tokyo. La dotation, comme l’on peut s’y attendre, ne fut pas très élevée lors des premières éditions. En 1973, la prime totale était de 50 000 dollars. En comparaison, le Cambia Portland Classic était doté d’une prime de 30 000 dollars en 1973. Jan Ferraris, première vainqueur de cette épreuve japonaise, empocha la somme de 7500 dollars. Dès l’année suivante, et sans doute grâce à l’impact du Dinah Shore Colgate Winner’s circle, l’épreuve voit sa prime doubler. Il faut attendre 1989 pour que cette prime soit portée à 500 000 dollars. Le sponsor étant la société Mazda. En 2001, la prime dépasse le million de dollars et va croître progressivement jusqu’en 2009 où elle atteint la somme de 1 400 000 dollars avec une prime à la vainqueur de 210 000 dollars. Entre 2010 et 2014, cette prime est révisée à la baisse mais depuis 2015, la dotation totale est de 1 500 000 dollars pour une prime à la vainqueur de 225 000 dollars.

Horaires Golf Channel

  • Vendredi : 4h00
  • Samedi : 4h00
  • Dimanche : 3h30

Le classement provisoire ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s