CME Group Tour Championship : l’essentiel à retenir

Historique

Jusqu’en 2009, la fin de la saison du LPGA était marquée par le LPGA Tour Championship. En 2005, le LPGA décide d’introduire de nouvelles règles et crée un système de Playoff. Aussi, en 2006, l’épreuve accueille-t-elle deux fois 15 joueuses issues d’un système de qualification sur quatre épreuves phares, dont l’Evian Masters. A ces 30 joueuses, deux invitations sont ajoutées. Les joueuses reçoivent des points de qualification suivant un système de récompense en fonction de la place acquise sur ces tournois. Ce règlement va perdurer jusqu’en 2009. L’épreuve connaîtra plusieurs dénominations dont l’ADT Championship qui se jouera de 2006 à 2008. A noter que le Palyoff est récompensé par une prime de 1 million de dollar, en plus de la prime régulière. C’est la première fois, en 2006, qu’une joueuse de golf reçoit une telle somme pour une victoire.

En 2009, ce tournoi retrouve son nom de LPGA Tour Championship et est présenté par Rolex. Il va durer deux ans avant que le LPGA signe un contrat avec le Groupe CME. Entre 2011 et 2013, l’épreuve se nomme CME Group Titleholders. Le champ de joueuses est porté à 70 et ce n’est qu’en 2014 que le concept de la Race to CME est introduit. Il s’agit alors de créer une compétition au sein de la saison pour augmenter l’attractivité sportive et médiatique. La dotation de 1 million de dollars, introduite lors des Playoff, est conservée en même temps que le système de points, déjà en place, subit une évolution. Désormais, chaque joueuse de la saison régulière, marque des points sur chaque épreuve, suivant un barème défini. A la fin de la saison, un classement final permet d’attribuer le million de dollar à la joueuse vainqueur du classement. De fait, ce n’est pas une mais deux joueuses qui peuvent être titrées lors de la dernière épreuve. Un trophée récompense la lauréate et cette course aux points prend le nom de Race to CME Globe. Quant au dernier tournoi il se nomme le CME Group Tour Championship et est doté d’une prime de 2 millions de dollars jusqu’en 2016. Pour 2017 elle est de 2,5 millions de dollars. Depuis, cette dotation a continué d’évoluer (voir détail paragraphe Dotation et Sponsor).

Officiellement, il y a donc seulement 4 joueuses vainqueur de la Race to CME Globe puisque les vainqueurs précédents, entre 2006 et 2008, ont remporté le Playoff de fin d’année. Celles ayant gagné le LPGA Tour Championship ont simplement remporté l’épreuve de fin d’année. Elles sont au nombre de 12. Lexi Thompson fut la première américaine à s’imposer dans la Race to CME.

En 2018, les points Race to CME serviront uniquement à qualifier les 60 joueuses qui pourront prétendre à la victoire et remporter la prime qui sera fixée à 1,5 million de dollars.

Le parcours

Sept parcours ont accueilli cette épreuve de fin d’année. Ce fut le Desert Inn Golf Club qui inaugura le concept jusqu’en 1999. Le Trump International Golf Club, à West Palm Beach, prit le relais dès 2001 et pour 8 années. Depuis 2013, c’est le parcours du Tiburon Golf Club, basé à Naples, en Floride, qui accueille la fin de la saison LPGA. Ce golf compte deux parcours que sont le Black (2001) et le Gold (1998).  Crée par Greg Norman, le Gold Course est un par 72 comportant le même nombre de Par 3, 4 et 5 sur l’aller et le retour. Ce parcours est de type Links avec des bunkers très larges et peu profonds. Les abords du parcours sont soit boisés soit composés d’un rough épais. De même que des pièces d’eau bordent certains fairway comme pour le 9, le 13, le 14 ou encore le 18. Une fois encore, la précision des coups fera la différence, sur les mises en jeu. Quant aux greens, c’est la position des drapeaux qui déterminera le degré de difficulté. Plantés en Bermuda grass, les greens devraient offrir une bonne roule de balle sans surprise pour la ligne de putt.

  • Par 72
  • Longueur : 6750 m
  • Longueur LPGA : 5994 m
  • Aller : 3036 m
  • Retour : 2958 m
  • Nombre de bunker : 50
  • Pièces d’eau : 15
  • Obstacles d’eau en jeu : 13
  • Stimpmeter : 13
  • Fairway et Tee : bermudagrass
  • Green : TifEagle bermudagrass
  • Tonte Fairway : 0,76 cm
  • Tonte green : 0,3 cm

Particularité du parcours

Le parcours du Tiburon Golf club dispose d’une certification environnementale liée à la protection de la faune et de la flore. Ainsi, outre diverses espèces végétales endémiques, divers animaux peuvent croiser le chemin des golfeurs tels les serpents, des tortues, des tatous, des alligators et des ourses bruns.

Le champ de joueuses

Ce sont les 60 meilleures joueuses classées à la Race to CME qui participent à cette épreuve, et non plus les joueuses classées à la Money list. Outre Lexi Thompson, qui défendra son titre, Stacy Lewis est de retour sur le circuit tout comme Carlota Ciganda. Dix neufs joueuses vainqueurs cette saison sont également en lice, ce qui rehausse un peu plus la qualité du champ. Cinq vainqueurs du CME Group Tour Championship sont présentes. Il s’agit de Shanshan Feng (2013), Lydia Ko (2014), Charley Hull (2016), Ariya Jutanugarn (2017) et Lexi Thompson (2018).

Leader de la Race to CME, numéro 1 mondiale et détenant le record de victoire, cette saison, la sud-coréenne Jin Young Ko sera la joueuse vedette de la semaine. La plupart des joueuses connaissant très bien ce tracé, les pronostics s’annoncent hasardeux.

Les vainqueurs

CME Group Tour Championship

  • 2018 : Lexi Thompson
  • 2017 : Ariya Jutanugarn
  • 2016 : Charley Hull
  • 2015 : Cristie Kerr
  • 2014 : Lydia Ko

CME Group Titleholders

  • 2013 : Shanshan Feng
  • 2012 : Na Yeon Choi
  • 2011 : Hee Young Park

LPGA Tour Championship

  • 2010 : Maria Hjorth
  • 2009 : Anna Nordqvist

ADT Championship

  • 2008 : Ji-Yai Shin
  • 2007 : Lorena Ochoa
  • 2006 : Julieta Granada
  • 2005 : Annika Sorenstam
  • 2004 : Annika Sorenstam
  • 2003 : Meg Mallon
  • 2002 : Annika Sorenstam
  • 2001 : Karrie Webb
  • 2000 : Dottie Pepper
  • 1999 : Se Ri Pak
  • 1998 : Laura Davies
  • 1997 : Annika Sorenstam
  • 1996 : Karrie Webb

Les rookies

En 2017, 8 rookie accédaient à cette prestigieuse finale. L’an dernier, elles étaient seulement 6 à prendre le départ. Pour cette nouvelle édition, les effectifs sont encore à la baisse mais restent très qualitatifs. Si elles ne sont que 4, deux d’entre elles ont décroché une victoire cette année sur le LPGA Tour.

  • JeongEun Lee6 (US Women Open)
  • Cheyenne Knight (VoA classic)
  • Jennifer Kupcho
  • Kristen Gillman

Sponsor et dotation

CME Group est une entreprise fondée en 2007 et dont le siège social est situé à Chicago. L’acronyme C.M.E signifie Chicago Mercantile Exchange. L’activité est principalement boursière et consiste à échanger divers marchés. Le chiffre d’affaire de l’entreprise avoisine les 3 milliards de dollars. La dotation du CME Tour est un héritage du LPGA Tour Championship. Quant à la prime du CME Group Tour championship, dernière épreuve de l’année, elle est la continuité de l’épreuve dénommée CME Titleholders fondée en 2011. Cette année, la prime totale est de 1,5 millions de dollars pour un gain à la vainqueur de 500 000 dollars. En 2013, la prime est portée à 2 millions de dollars pour un gain à la vainqueur de 700 000 dollars. Si la prime totale n’augmente pas, la prime à la vainqueur va redescendre à 500 000 dollars dès 2014 jusqu’à l’année 2018. Pour cette édition 2019, la prime atrribuée à la joueuse vainqueur, est d’un niveau historique, puisque jamais atteint dans l’histoire du golf féminin. C’est tout simplement un chèque de 1,5 millions de dollars que la première pourra mettre sur son compte en banque.  La raison est simple. Le CME Group Tour championship est désormais doté à hauteur de 5 millions de dollars, soit le même niveau de dotation que l’US Women open de 2018.

Quant à la joueuse vainqueur elle peut également repartir avec le million de dollars de la Race to CME, si elle termine première au classement au point.

Statistiques

Pour l’épreuve disputée sur le parcours du Tiburon Gold Course, plusieurs chiffres sont à retenir

  • Meilleure carte : 62 (Lydia Ko en 2016)
  • Meilleur score total : Charley Hull en 2016
  • Un seul playoff en 2014
  • Une seule victoire asiatique : Shanshan Feng en 2013
  • Le record de points CME : Lydia Ko (7500) en 2014

Le site du LPGA ici

Horaires de diffusion Golf Channel

Jeudi à dimanche : 20 heures