Calendrier 2020 : Des nouveautés et plus de primes !

La LPGA publie très en avance son calendrier de la prochaine saison et comme cette année, des changements ont été opérés.

Aucun suspense cette année puisque le calendrier de la prochaine saison est déjà en ligne sur le site du LPGA. Le golf féminin est en évolution et ce calendrier le symbolise parfaitement, par plusieurs évolutions. Tout d’abord, les dotations sont en hausse et personne ne s’en plaindra. C’est 1,450 million supplémentaire qui est injecté dans la nouvelle saison au travers de 7 tournois. Deux Majeurs voient leur dotation évoluer dont l’ANA Inspiration qui passe de 3 millions à 3 100 000 millions de dollars et surtout, le KPMG Women’s open qui évolue à 4,3 millions, ce qui fait une augmentation 450 000 dollars, sur la précédente édition. Ensuite, le calendrier comptera 33 tournois contre 32 en 2019, sans compter l’International Crown qui se déroulera du 24 au 30 août.

Deux nouveaux tournois sont introduits avec le Gainbridge LPGA at Boca Rio, en Floride, en février, en tant que second tournoi de la saison, et le Pelican Women’s championship, du 11 au 17 mai.

Le Diamond Resort Tournament of Champions reste, sans surprise, le tournoi d’ouverture et le Dow Great Lakes Bay invitational, seule épreuve en double, est reconduit, après le succès qu’il a connu cette année.

En revanche, disparaissent du calendrier le très sympathique Thornberry Creek et l’Indy Women’s in Tech, sur le circuit d’Indianapolis. Deux tournois récemment introduits et qui semblaient avoir trouvé leur place dans ce championnat du LPGA Tour.

Des permutations de dates sont également à constater avec le ShopRite LPGA qui précédera l’US Women’s open, Le Walmart NW Arkansas qui sera disputé juste avant le KPMG, le Scottish Women’s open qui se déroulera, à nouveau, juste avant le British Women’s open et le Cambia Portland Classic qui glisse d’août à septembre.

Quant au Blue Bay LPGA, disputé sur l’île de Hainan, en Chine, il est réintroduit au calendrier, après avoir été effacé en 2019, et il se jouera au début du mois de mars au lieu d’être programmé en fin de saison, dans la tournée asiatique.

C’est donc une nouvelle saison qualitative qui s’annonce, avec encore plus de primes et toujours des tournois de qualité à proposer, tant aux joueuses qu’aux spectateurs et téléspectateurs.

Les évolutions financières

  • ANA Inspiration : + 100 000 dollars
  • Meijer LPGA Classic : + 300 000 dollars
  • KPMG Women’s PGA : + 450 000 dollars
  • Marathon LPGA Classic : + 100 000 dollars
  • Dow Great Lakes Bay Invitational : + 100 000 dollars
  • CP Women’s open : + 300 000 dollars
  • Volunteers of America : + 100 000 dollars