ISPS Handa Vic Open : Interview Haeji Kang

Au terme du premier tour, la joueuse sud-coréenne Haeji Kang a rendu une carte de -8, la mettant à égalité avec la suédoise Madelen Sagstrom. L’occasion de recueillir ses impressions.

Presse : Haeji, 8 sous le Par, dites-nous comment vous avez réalisé cette performance ? Il y a des milliers de possibilités de jouer 65.

Haeji kang : Actuellement, je putte vraiment, vraiment très bien. J’ai vraiment débuté en puttant très bien, au début de cette saison, aussi j’ai eu de bonnes sensations et je me suis vraiment sentis en confiance sur les geen.

Presse : En règle générale on ne voit pas les meilleurs scores des groupes qui se sont élancés très tôt. Vous deviez être dans une super condition, dès le début de votre tour.

Haeji Kang : Et bien, j’ai toujours bien joué en démarrant tôt le matin. Il n’y avait pas trop de vent, donc je pense que c’était une des clés, sur ce parcours, quand il n’y a pas de vent. Aussi il fallait simplement aller jusqu’au drapeau et laisser rouler la balle.

Presse: EN fait, c’est assez ennuyeux comme stratégie. Etiez-vous déjà venue jouer sur ce parcours ?

Haeji Kang : Oui, l’année dernière.

Presse: Comment était votre niveau de performance, l’an passé ? Comment l’avez-vous trouvé, l’an dernier et qu’avez-vous appris qui ait pu vous aider aujourd’hui ?

Haeji Kang : J’ai appris comment jouer dans le vent. J’ai joué sur de nombreux parcours battus par le vent, mais celui-ci est vraiment très exposé au vent. Et il peut l’être davantage. Donc quand vous devez savoir comment jouer des balles basses et apprendre à putter dans un vent qui souffle très fort.

Presse: De nombreux joueurs appellent ce parcours le golf où le score n’a pas d’importance. Car le vent est si fort que vous devez juste jouer à la sensation. Etes-vous d’accord avec cette réflexion ?

Haeji Kang : Oui mais je dirais qu’il faut d’abord bien connaître la distance et ensuite on peut calculer le coup à jouer.

Presse: Il se dit que vous avez grandi dans le Queensland et que vous y avez pas mal de temps ?

Haeji Kang : Oui, j’ai passé trois ans à l’université de Gold Hills, donc j’ai joué en junior durant cette période.

Presse: Et vous avez remporté la Junior Coup du championnat du Queensland, deux fois ?

Haeji Kang : Oui, oui, j’ai deux victoires dans le championnat Junior australien.

Presse: Pourquoi êtes-vous venu jouer ici ?

Haeji Kang : Chaque fois que je suis venue je me suis sentie comme dans ma seconde maison, donc je me suis vraiment sentie très bien et j’adore entendre tous les accents. Je me sens vraiment comme chez moi.

Presse: Quand est-il pour vous, à ce moment de la journée et pour les jours suivants ?

Haeji kang : Et bien vous ne pouvez pas vraiment remporter un tournoi sur une première journée. Donc je vais juste essayer de rester le plus calme possible, comme je l’ai fait aujourd’hui, et me sentir comme c’était mon premier tournoi de l’année. Et simplement rester patiente.

Presse: Donc aujourd’hui, juste votre putting. Mais vus avez quand eu une paire de bons coups dont 4 d’affilés pour birdie. Avz-vous juste joué pour vous approcher où étiez-vous réellement en train de jouer le birdie ?

Haeji Kang : Une partie d’entre eux étaient aux environs de 6 mètres. D’autres étaient assez proches. Donc je crois que j’ai réellement très bien putté sur toutes les distances, aujourd’hui.