Redémarrage de la saison LPGA : Oui, mais sous conditions !

Créa graphique : JHCuraudeau – Image: JHC

Le LPGA Tour, interrompu en février dernier, après l’annulation des tournois de début d’année en Asie, va retrouver le chemin des fairway. Cependant, et contrairement aux espoirs que Mike Whan fondait, il y a encore quelques semaines, cette reprise va se dérouler avec des consignes sanitaires strictes, et la crainte d’une fin de saison tronquée.

Il l’a tourné et retourné dans tous les sens ce calendrier 2020, le Commissaire principal du LPGA. Il faut dire que les américains, avec cette état d’esprit naturelle de supériorité, qui leur a si souvent réussi, mais aussi causé de lourds traumatismes, pensaient sincèrement triompher d’un virus dérivé de la grippe, en quelques semaines. Et par voie de conséquence, Mike Whan a longtemps cru que ses chères joueuses pourraient continuer à évoluer sur les divers parcours du championnat, courant du mois d’avril. Mais voilà, face au Covid-19 c’est au contraire l’humilité et la raison qui se montrent, désormais, plus efficaces que l’orgueil. La première puissance mondiale est aujourd’hui regardée comme la première nation la plus infectée de la planète et le comportement d’une partie de sa population associé à la ligne politique du Président des Etats-Unis, en font presque la honte de l’humanité. C’est tout de même curieux que la population d’un pays où sont nés les merveilleux vengeurs masqués comme Spider Man, Batman et Iron Man, où fut créée la merveilleuse saga Star Wars dont la plupart des protagonistes portent des casques filtrant, où se déroule le plus grand rassemblement de la planète des fans de comics, soit si peu encline à porter un masque pour se protéger d’un virus mortel, dont nul ne sait s’il est en train d’amorcer le déclin de l’espèce humaine.

Une fois encore, ce sont encore les joueurs et joueuses de golf qui montrent l’exemple en plébiscitant le port du masque depuis plusieurs mois. Preuve que le golf porte bien de hautes valeurs morales et d’éducation et que cette discipline n’était pas l’activité favorite des gentlemen, pour rien. Après plusieurs tentatives de remaniement de calendrier et quelques annulations (voir nos précédents articles), le championnat du plus célèbre circuit féminin mondial devrait reprendre vie le 31 juillet.

Déjà, cette semaine, devait se dérouler le Dow Great Lakes Bay Invitational, qui fut annulée quelques semaines plus tôt. C’est donc, sauf surprise, le tournoi inaugural LPGA Drive On Championship, à Toledo, dans l’Ohio, qui doit permettre aux joueuses du circuit de se retrouver. Mais plusieurs contraintes accompagnent ce tournoi. Tour d’abord, le public sera limité. Ensuite, chaque joueuse non domiciliée aux Etats-Unis, doit observer une quatorzaine, ce qui l’oblige à partir plus tôt. C’est le cas de la française Céline Herbin, qui s’est envolée, ce 16 juillet, pour les USA en vue de disputer ce tournoi de reprise. Beaucoup de joueuses du LPGA Tour résident soit à l’année, soit temporairement sur le sol américain. Beaucoup ont anticipé cette reprise de la compétition et sont rapidement retournées aux USA, pour s’entraîner. Le champ final de ce tournoi de reprise est donc très proche de ceux habituellement publiés. Il faut se réjouir de la présence des françaises Perrine Delacour, Céline Herbin et Céline Boutier mais aussi de la sud-coréenne In Gee Chun, la néerlandaise Anne Van Dam, l’allemande Caroline Masson, la suédoise Anna Nordqvist ou encore l’espagnole Carlota Ciganda, récemment infectée par le virus. Au total, ce sont 135 joueuses qui sont en lice pour cette reprise, le 31 juillet prochain. So Yeon Ryu, vainqueur de son tournoi national, au mois de juin, ne participera pas à cette épreuve, et chacun espère la retrouver, en Europe, pour le British Open.

Le point sur les tournois à venir

Comme évoqué précédemment, le calendrier 2020 a été largement remanié et amputé. Annulés dès le mois de janvier, les tournois en Asie ont très peu de chances de se dérouler cette année, compte tenu de la situation sanitaire et des mesures prises, par chaque gouvernement, pour l’entrée des non-ressortissants, sur leur sol. Pour exemple, la Chine suspend toujours les dispenses de Visa pour toute personne souhaitant effectuer un séjour inférieur à 30 jours sur l’île d’Haïnan. Les motifs de séjour autorisés en Chine doivent être d’ordre économique, commercial, scientifique, technologique ou pour urgence humanitaire. Néanmoins, le Buick Challenge de Shanghai est, pour le moment, maintenu. Tout comme le BMW Ladies Championship en Corée du sud, le Swinging Skirts à Taïwan et le Toto Japan Classic.

La suite de la saison s’annonce donc très incertaine et devrait se concentrer sur le sol américain. A l’exception de l’Europe qui accueillera le Scottish Open du 13 au 16 août, sans Pro Am, et le British Open, du 20 au 23 août, également sans Pro Am. L’international Crown, en Corée du sud est annulé, ce qui renforce un peu plus le sentiment que la tournée asiatique de fin de saison, ne devrait pas avoir lieu. Le CP Women’s Open, au Canada est également annulé après avoir été reporté en septembre. Le reste de la saison devrait se dérouler ainsi, pour les tournois prévus aux USA :

  • 28 au 30 août : Walmart NW Arkansas
  • 10 au 13 septembre : Ana Inspiration
  • 17 au 20 septembre : Cambia Portland Classic
  • 27 au 27 septembre : Kia Classic
  • 2 au 4 octobre : ShopRite LPGA Classic
  • 8 au 11 octobre : KPMG Women’s PGA Championship
  • 19 au 22 novembre : Pelican Women’s Championship
  • 3 au 6 décembre : Volunteers of America Classic
  • 10 au 13 décembre : US Women’s Open
  • 17 au 20 décembre : CME Group Tour Championship

Il faut observer que tous les tournois majeurs ont été préservés allant jusqu’à décaler l’US Women’s Open de juillet à décembre.

Les directs Golf Channel

La 1ère chaîne 100% Golf diffusera le LPGA Drive On Championship, à partir du 31 juillet prochain. Arnaud Degarne et son équipe sont actuellement en train de se préparer avec une formule live type confinement, où les consultants, seront chez eux, mais en direct à l’écran. Cette formule est déjà mise en place par le Groupe, pour les Directs de la Nascar avec Pat Angeli et Philippe Chereau. Interrogé sur ce sujet, Arnaud Degarne nous a déclaré être très impatient de retrouver tous les fans du LPGA. Et nous le sommes tout autant.

En juillet, soyez tous sur votre 31 !